Skip links

Le 8 mars toute l’année avec la Conciliation famille travail et l’équité salariale

Le 8 mars est, comme chaque année, la journée internationale dédiée à la lutte pour le droit des femmes. Ou plus communément appelée, la journée internationale des droits des femmes.

Cette journée existe parce que l’égalité n’est pas encore atteinte. L’égalité des droits, dans la famille, dans la société, mais aussi au travail. L’égalité dans la répartition des richesses. L’égalité des chances. Bref, la route est encore longue, et la pandémie a malheureusement ralenti voire accentué ces disparités.

La pandémie a accentué les inégalités qui étaient déjà présentes. 

  • L’Institut de la statistique du Québec (ISQ) confirme qu’en 2021, le salaire moyen des femmes a crû plus lentement que celui des hommes, pour atteindre 27,39$, ce qui représente une augmentation de 1,5% versus 2,3% pour les hommes, alors même que l’inflation a augmenté de 3,8% !
  • Parce que les femmes représentent encore la très grande majorité des travailleuses essentielles, qui ont été en première ligne durant la pandémie;
  • Un rapport de décembre 2020 de l’Observatoire québécois des inégalités et l’Association pour la santé publique du Québec annonçait que 68% des postes supprimés dans la province entre octobre 2019 et octobre 2020 étaient détenus par des femmes. Et les femmes issues de minorités sont encore plus durement touchées.

Ces chiffres mettent en lumière un enjeu majeur : comment permettre aux femmes de concilier leur vie de famille et leur travail?

Plusieurs initiatives voient le jour, comme le Parental Challenge en France. Plusieurs organisations se sont mobilisées pour définir une charte de bonnes pratiques pour les employeurs qui désirent faire de l’entreprise un lieu sain pour les parents. Un guide est disponible gratuitement si vous souhaitez vous en inspirer. 

Dans le but d’être inclusif, quelles autres mesures pourraient être développées par les organisations ?

C’est là que la conciliation famille travail (CFT) prend tout son sens.

La CFT est au service de toutes les familles. En effet, pouvoir s’occuper de ses parents âgés, pouvoir pratiquer une activité physique après une journée de travail ou rester travailler de chez soi afin d’éviter des heures de trajets, sont autant de pratiques qui se sont démocratisées durant la pandémie. 

Bien entendu, il faut s’assurer que les pratiques en conciliation famille travail sont adaptées à son secteur d’activité. Si le télétravail n’est pas possible, les horaires flexibles peuvent être à considérer ? Faîtes appel à des expert.e.s sur le sujet pour vous aider à définir ce qui est le plus adapté aux besoins de vos équipes et à la réalité de votre marché et restez connecté.e.s, nous partagerons prochainement les initiatives de nos clients !

Pour se démarquer, le sceau Concilivi permet de justifier des pratiques mises en place au sein des entreprises qui l’affichent.

Qu’en est-il de votre équité salariale ?

La pandémie a aussi rééquilibré le rapport de force entre employeurs et employé.e.s, qui bénéficient maintenant d’une plus grande amplitude dans la négociation de leurs salaires et avantages sociaux. Toutefois, les femmes sont encore bien souvent désavantagées, à poste équivalent et expérience équivalente. Malgré l’urgence de recruter pour ne pas perdre des mandats, et de fidéliser ses équipes, les entreprises doivent veiller à ne pas déséquilibrer leur équité salariale. Au regard de la loi, mais aussi pour respecter une égalité dans la diversité des équipes, il est essentiel de se prêter à l’exercice d’équité salariale et de le maintenir. 

CFT-egalite

L’égalité est aussi une affaire de diversité et d’inclusion

Réfléchir à la conciliation famille travail peut aussi amener à créer une véritable politique d’équité, de diversité et d’inclusion qui permettrait de déployer des initiatives dans toutes les sphères de l’entreprise, au service des femmes, des minorités visibles, et des personnes issues de la diversité. 

Nous encourageons les entreprises d’ici à mettre en place ces pratiques, qui leur permettront de faire face à la vague de démission et la pénurie de main-d’œuvre que vit le Québec. Ces actions sont au service de vos équipes et seront forcément bénéfiques pour votre marque employeur

Les entreprises ont la possibilité de faire changer la société. Une plus grande équité et égalité est bénéfique pour tout le monde. 

Faisons en sorte que le 8 mars soit toute l’année !

 

Cet article a été rédigé par Coline Amblard, Directrice marketing chez Go rh