Skip links

Marque employeur : les petits gestes qui comptent

En 2020, le concept de marque employeur est sur toutes les lèvres et, disons les choses comme elles sont, donne du fil à retordre à plus d’une organisation. Alors que les photos de bureaux qu’on pourrait facilement confondre avec des aires de jeux et de voyages dans le sud aux frais de l’employeur se multiplient sur les réseaux sociaux, il est normal que certaines entreprises en viennent à questionner la valeur de ce qu’elles ont à offrir. Qu’elles se rassurent : ce que les employés veulent, avant tout, c’est trouver leur x et sentir qu’ils font la différence dans un emploi qui leur permet de se dépasser au quotidien. Ainsi, il est pertinent d’explorer la question suivante : Pour bâtir une marque employeur forte, qu’est-ce qui importe réellement?

 

1. Valorisez la reconnaissance au quotidien

Une expérience employé positive commence par la valorisation des membres de votre équipe et de leur travail. La reconnaissance est un besoin fondamental, et ce, tant dans les aspects professionnels que personnels de la vie d’un individu. C’est pourquoi les employés ont besoin de savoir qu’ils font une différence dans leur milieu et qu’ils sont reconnus à leur juste valeur. Selon une étude d’Officevibe, 82 % des employés préfèrent recevoir de la reconnaissance qu’un cadeau de la part de leur employeur. [1] Soyez au fait des forces de vos employés, félicitez-les pour leurs bons coups, remerciez-les et encouragez la reconnaissance entre collègues. Chez Go RH, nous avons un outil de communication interne dans lequel nous avons une chaîne de discussion dédiée aux bons coups de nos employés. Au moins un bon coup y est souligné chaque jour et selon notre équipe, la chaîne est un véritable mood booster!

 

2. Humanisez votre gestion

Il arrive que des gestionnaires, pour quelque raison que ce soit la crainte de perdre leur autorité ou un simple inconfort, par exemple – se forgent une carapace. Bien souvent, aux yeux de leurs employés, ceux-ci semblent difficiles d’approche, voire inaccessibles. Cela dit, un gestionnaire humain se doit d’être transparent et disponible pour ses employés et d’être à l’écoute de leurs besoins. Humaniser sa gestion, c’est aussi s’ajuster aux différentes situations vécues par les employés et s’assurer de leur bien-être. On peut entre autres penser à la conciliation travail-famille. Il est normal qu’un jeune diplômé n’ait pas les mêmes besoins qu’un travailleur plus sénior, tant à cause de sa perception du travail et de la place que celui-ci devrait occuper dans sa vie  que de sa vie personnelle. Le gestionnaire qui souhaite développer un leadership plus humain doit être sensible à ces différences, les comprendre et s’y adapter.

 

3. Faites davantage confiance

Prendre le temps d’établir et de définir des objectifs clairs pour et avec vos employés sera bénéfique tant pour eux que pour vous : étant au fait de vos attentes, ils seront mieux équipés pour les rencontrer. Une bonne façon de leur démontrer que vous leur faites confiance est de valoriser l’autonomie et d’encourager les initiatives au sein de votre entreprise. Une fois que les objectifs ont été fixés et vos attentes énoncées, donnez à vos employés de la flexibilité quant aux méthodes. Si tous les chemins mènent à Rome, il ne fait aucun doute qu’avec la confiance accordée, en plus d’accomplir leur travail, ils y trouveront un sens. Faire confiance à vos employés, c’est favoriser leur développement professionnel et personnel : vous avez tout à y gagner.

 

4. Mettez vos employés en valeur

Vous l’avez entendu à maintes reprises : les réseaux sociaux sont les plateformes idéales pour faire la promotion de votre culture d’entreprise et que serait cette dernière sans vos employés? La mise en valeur de ceux-ci sur vos différentes pages peut se faire de différentes manières : avec le partage de photos ou de vidéos d’événements corporatifs auxquels vous avez participé, d’activités d’équipe, de formation, ou tout simplement de votre quotidien en entreprise, mais aussi en impliquant vos employés au rayonnement de l’entreprise. Par exemple, si un membre de votre équipe se passionne pour l’écriture ou se spécialise dans un sujet que vous désirez aborder, pourquoi ne pas lui proposer de rédiger des articles pour le blogue de l’entreprise? Il en résultera certainement de la fierté et un sentiment d’appartenance encore plus grand. 

Certes, les plateformes sociales sont un excellent outil de diffusion, mais mise en valeur n’étant pas toujours synonyme d’exposer au monde entier, il est tout à fait possible de valoriser vos employés sans les réseaux sociaux, notamment avec la reconnaissance au quotidien, tel que mentionné précédemment.

 

Si la promesse que vous faites, non pas à des clients en tant que fournisseur de produit ou de service, mais à des candidats et à des employés en tant qu’employeur, est ce que l’on pourrait vaguement définir comme votre marque employeur, alors promettez la reconnaissance au quotidien. Promettez une gestion plus humaine, des relations basées sur la confiance et un climat de travail sain. Promettez à vos candidats un travail dans lequel ils trouveront un sens. Chaque promesse tenue contribuera à bâtir votre marque employeur. Ce sont les petits gestes posés au quotidien, l’essence même de votre culture d’entreprise, qui comptent vraiment.

 

 

[1] https://hs.officevibe.com/hubfs/mini-guides/pdf/ov-state-of-engagement-PDF.pdf