Skip links

Pourquoi utiliser la synergologie en ressources humaines?

Vous êtes un(e) spécialiste en acquisition de talents et aujourd’hui, comme bien souvent dans le monde du recrutement, vous passez un nouveau candidat en entrevue. La discussion coule bien, vous apprenez à connaître le candidat, vous posez vos différentes questions et tentez de dresser un portrait fidèle de ce dernier à l’aide de vos différents outils. Il y a cependant quelque chose qui ne fonctionne pas. En fait, vous avez l’impression qu’entre ce que le candidat vous dit et ce que son non-verbal vous laisse entendre, il y a des contradictions, une sorte de décalage. Vous n’arrivez pas à mettre le doigt sur ce que le candidat tente réellement de vous communiquer. Manquerait-il une corde à votre arc? Avez-vous déjà entendu parler de la synergologie, ou l’étude du langage corporel?

 

Qu’est-ce que la synergologie?

La communication est composée à 7 % de mots, à 38 % du timbre de la voix et à 55 % du non-verbal, soit du langage corporel. La lecture du non verbal est donc essentielle pour mieux comprendre la personne avec laquelle on interagit et, ultimement, pour avoir une meilleure communication. La synergologie permet de mieux décrypter le fonctionnement de l’esprit humain à partir de son langage corporel. En résumé, elle sert à analyser et à interpréter le langage corporel. Créée par Philippe Turchet il y a plus de trente ans, la synergologie comprend aujourd’hui plus de 1500 items (gestes) validés selon une méthode scientifique. Afin d’obtenir un diplôme en synergologie, il faut au préalable compléter 300 heures de formation et achever trois niveaux de formation distincts, dans lesquels travaux et évaluations obligatoires sont au rendez-vous. Les synergologues sont assujettis à un code de déontologie et doivent obligatoirement faire de la formation continue. Vous pouvez également en apprendre davantage sur le site web de l’Association québécoise de synergologie

 

L’utilité de la synergologie et du langage corporel en recrutement

Si vous retournez jeter un coup d’œil à l’introduction, vous comprendrez que la corde manquante à votre arc à laquelle nous faisons référence est liée à la lecture du langage corporel. Lors d’une entrevue d’embauche, savoir analyser et interpréter le langage du corps peut vous permettre de détecter plusieurs éléments.

 

  • Est-ce que le candidat est à l’aise?
  • Est-ce que ce que le candidat exprime est authentique?
  • Est-ce qu’il y a des non-dits?
  • Quels éléments de la discussion suscitent des réactions chez le candidat?

 

C’est lorsqu’un geste non-verbal, incohérent avec ce que le candidat dit est observé par le synergologue que celui-ci débute son analyse. En règle générale, le synergologue applique la Méthode des Assattes, c’est-à-dire que pour valider ou invalider son hypothèse, il doit identifier plus d’un item simultanément ou un à la suite de l’autre. Ainsi, cet expert peut détecter lorsqu’un candidat a un doute, tente de « fuire », est stressé, est confiant, est authentique, et bien plus encore. Par la suite, il posera les bonnes questions au candidat pour comprendre ce qui engendre l’incohérence.

Selon Julie Mercier, consultante en ressources humaines chez Go RH et synergologue, voici quelques éléments auxquels prêter attention lors d’un entretien d’embauche avec un candidat.

Exemples de lecture du langage corporel en entrevue : 

1 – Les axes de la tête

À titre d’exemple, une tête penchée légèrement vers la gauche pourrait indiquer « je suis en lien avec l’autre », donc que la communication coule bien. Une tête légèrement penchée vers la droite pourrait indiquer la réflexion, l’analyse et même parfois la vigilance.

2 – Les clignements des paupières

Un niveau élevé de clignements des paupières pourrait signaler que le sujet discuté évoque de fortes émotions. 

3 – Les mouvements des yeux

À titre d’exemple, lorsque le candidat vous parle et que ses yeux se dirigent vers la gauche, ceci pourrait indiquer qu’il fait référence au passé. Inversement, si ses yeux se dirigent vers la droite, ceci pourrait signifier qu’il fait référence au futur.

4 – Entrevue virtuelle : attention aux images inversées

En raison de l’image inversée créée par la caméra sur Zoom (comme lors des « selfies »), un effet de décalage peut être ressenti. L’on peut avoir l’impression que la gestuelle du candidat et son discours ne concordent pas. Assurez-vous d’ajuster ce paramètre dans Zoom!

 

La synergologie est un outil utilisé en complémentarité avec, par exemple, les tests psychométriques ou encore les entrevues comportementales. C’est grâce à l’addition de tous ces outils que l’on peut obtenir une démarche ayant du succès. En ressources humaines, il n’y a pas qu’au niveau du recrutement qu’il est intéressant de faire appel à la synergologie. Lors de rencontres d’équipe, de formations, de gestion de conflits, d’évaluations de rendement et de coaching, l’expert en synergologie travaille dans le but d’obtenir la meilleure communication possible.

 

La synergologie au Québec

Sur les cinq continents, c’est environ 300 personnes qui sont reconnues comme synergologues, ce qui fait de ces experts une ressource rare. Pour sa part, le Québec compte 63 synergologues. Chez Go RH, nous avons la chance d’avoir dans notre équipe de consultants Julie Mercier, synergologue et consultante en ressources humaines. La combinaison de ces deux expertises revêt pratiquement de l’exclusivité sur le marché. Non seulement Julie peut vous accompagner dans tous types de mandats RH, son expertise en synergologie peut indéniablement apporter une valeur ajoutée à toutes vos pratiques et processus RH.

 

Pour en connaître davantage sur les services que peuvent vous offrir conjointement Go RH et Julie, prenez rendez-vous ici.

 

Par Ève Chaîné