Mobilisation des employés: comment s’y prendre?

Conseils RH

Le niveau de motivation des employés se détériore progressivement. Les résultats d’une recherche¹ ont démontré que 50 % des employés étaient démotivés au travail. Parmi eux, 17% l’étaient vivement.

Mais à qui revient le rôle de la mobilisation des employés?

Certaines sources de motivation doivent venir des gestionnaires, d’autres dépendent des valeurs et des objectifs du personnel.

Est-ce que la motivation a un lien avec la mobilisation? Certainement. Et une telle problématique n’aide aucunement la pénurie de main-d’œuvre qui sévit actuellement.

La pénurie de main-d’œuvre en 2023

Le nombre de postes à combler a doublé depuis quelques années. Et le taux de roulement du personnel a atteint 24,4 %. C’est énorme, et ça ne fait qu’augmenter. 

La pénurie de main-d’œuvre est un enjeu important pour tout employeur qui tente de recruter de nouveaux joueurs. Les méthodes ont changé, des étapes se sont ajoutées, les délais ont dû être allongés et les budgets augmentés. Ce sont des investissements importants qui risquent de ne pas rapporter s’il y a des problèmes de rétention.

La mobilisation des employés permet aux compagnies d’améliorer leur rétention de personnel et de diminuer l’impact de la pénurie de main-d’œuvre. 

Des outils existent pour favoriser l’implication, la performance et la loyauté des employés au travail. Et des stratégies concrètes pour freiner le roulement de vos équipes et pour solidifier leur appartenance dans votre entreprise sont là pour vous aider.

Mais d’abord, connaissez-vous la différence entre motivation et mobilisation?

La différence entre motivation et mobilisation

Quoique les deux concepts soient intimement liés, la motivation et la mobilisation ont chacune leurs particularités. La motivation touche surtout l’individu (son état d’esprit, sa volonté d’agir pour lui-même), alors que la mobilisation concerne plutôt le groupe (l’atteinte d’un but commun).

La motivation peut être vue comme un sous-ensemble de la mobilisation. Il s’agit d’une étape individuelle importante, mais non pas du but du gestionnaire. 

En tant qu’employeur, vous devez miser sur la mobilisation. Ceci dans le but d’amener vos équipes plus loin, chaque année. Viser le long terme en établissant des objectifs rassembleurs avec des intérêts collectifs. Soyez empathique et ouvrez la porte à l’initiative et à l’autonomie.  

De son côté, l’employé mobilisé en fait toujours plus que le client en demande parce qu’il se sent impliqué dans le succès de l’entreprise. Il dépasse donc les attentes en tant qu’individu, mais aussi en tant qu’équipier. Il est fier de ses efforts et des résultats qui en découlent. Tout cela, dans un esprit de saine coopération. 

Tableau de différences mobilisation/motivation

Voyons ensemble les actions concrètes à poser pour mobiliser vos employés.

9 astuces pour mobiliser vos employés

Les astuces indispensables qui suivent vont améliorer le sentiment d’appartenance de votre personnel, sa fierté d’accomplissement, sa collaboration au sein de l’entreprise et son engouement pour les nouvelles responsabilités. 

1. La formation

Les formations sont un levier important pour vos employés. Offrez-leur-en qui sont intimement liées à leurs tâches actuelles. Permettez-leur d’affiner leur expertise et de grandir dans votre entreprise.

Commencez par donner l’exemple. Placez-vous vous-mêmes dans un contexte d’apprentissage (et d’inconfort!) afin d’améliorer vos propres compétences (managériales, par exemple).

Planifiez les formations à venir, leur exécution ainsi que les suivis qui en découleront. Impliquez la direction ou les chefs d’équipe dans le processus. 

L’idée n’est pas d’inscrire tout le monde à tout, mais de personnaliser les programmes selon les départements et les individus, les intérêts et les besoins, toujours en lien avec l’avancement de votre entreprise.

2. L’autonomie et la progression

Personne n’aime être microgéré. Faites confiance à vos ressources et déléguez-leur de nouvelles responsabilités et des projets motivants. Les horaires flexibles sont toujours attrayants et appréciés, surtout lorsqu’on pense à la conciliation famille-travail. N’oubliez pas que l’ère industrielle est révolue (même en usine).

Sous le principe de la carte blanche, les environnements de travail axés sur les résultats gagnent en popularité. Sans passer d’un extrême à l’autre du jour au lendemain, instaurez vos nouveaux calendriers et cibles pas à pas.

Les équipes autonomes sont très organisées. Si vous leur donnez la liberté de choisir où, quand et comment travailler, elles établiront elles-mêmes des processus efficaces et systématiques. Au lieu de les superviser constamment, vous agirez comme mentor auprès d’elles.

3.  Le partage d’opinion et l’initiative

Une communication saine doit être un pilier de votre entreprise. Personne ne devrait avoir peur de se tromper ou de se faire humilier. Surtout qu’un employé bien psychologiquement sera beaucoup plus motivé et productif dans son travail.

Permettez à votre personnel de donner son opinion. Instaurez un climat de confiance au sein de votre entreprise et privilégiez les échanges ouverts.

Les employés en confiance émettent plus d’idées, soulèvent plus de préoccupations, posent plus de questions et proposent plus de solutions. Ils prennent donc plus d’initiative en général.

4. Le mentorat

Pour un nouvel employé, il est parfois plus facile (et moins gênant) de se tourner vers un collègue expérimenté plutôt que vers son supérieur immédiat. 

Créez un programme de mentorat pour les nouveaux joueurs. Jumelez-les à des anciens qui évoluent bien au sein de l’entreprise. Choisissez des marraines/parrains qui ont les connaissances, les compétences, les habiletés interpersonnelles et le temps requis pour se prêter à l’exercice. 

C’est une belle façon de tisser des liens dans une équipe et d’avoir une présence rassurante lors d’événements professionnels quelque peu déstabilisants (comme un cocktail dînatoire, par exemple).

5. Les activités de consolidation (team building)

La consolidation est un besoin continu. Avec l’aide de votre comité social, assurez-vous de maintenir les liens créés entre vos ressources.

Identifiez d’abord vos besoins, choisissez vos activités et les bons moments pour les réaliser. Ne lésinez pas sur le carton d’invitation. Mettez-y de l’énergie! Rendez votre événement attractif et incontournable.

Pensez à maximiser les retombées de l’événement. Optimisez les déplacements et prévoyez un moment de rétroaction. Les gens sont souvent réticents à ce type d’expérience, mais en ressortent toujours agréablement surpris.

Voici quelques idées d’activités de team building pour consolider vos équipes: 

  • Énigmatiques
  • Stratégiques
  • Développementales
  • Sportives
  • Culturelles
  • Gastronomiques
  • Bénévoles
  • Aventurières
  • De détente
  • De type 5 à 7

6. Les infolettres internes

L’infolettre interne est une manière de partager votre enthousiasme en toute transparence avec les principaux concernés. Relatez les informations et les dernières nouvelles qui vous concernent (eux, vous, votre entreprise). Rendez votre message de manière énergique et captivante. 

L’infolettre sert à annoncer, par exemple: 

  • l’arrivée de nouveaux employés;
  • un succès récent;
  • des formations à venir;
  • la venue d’un concours à l’interne;
  • les détails de la prochaine activité sociale;
  • le mot d’un gestionnaire;
  • Un nouveau service offert;
  • Le mode d’emploi d’un réseau de communication interne;
  • Une nouvelle bannière;
  • Un nouveau “template”;
  • etc. 

Les possibilités sont nombreuses! Assurez-vous de demander à vos employés ce qui les intéresse pour bien cibler vos communications. Inscrivez l’infolettre dans votre calendrier et publiez-en une version originale à un rythme régulier. 

7.  Le comité social

Le comité social est un must pour toute entreprise. Si ce n’est déjà fait, créez sans tarder le vôtre. Choisissez bien vos gens, selon leur intérêt et leur disponibilité, mais abstenez-vous d’y inclure des membres de la direction. On veut mobiliser les employés, ne l’oublions pas! 

Le groupe élu doit être dévoué, énergique, et impliqué. Il sera responsable des événements spéciaux de petite ou de grande envergure comme les activités de consolidation vues plus haut. Il s’occupera de la planification, de la publicité, de l’organisation, du déroulement, etc., tout en faisant appel à leurs collègues. 

Quelques exemples d’événements:

  • Anniversaires 
  • Célébrations
  • Causes 
  • Activités
  • Fêtes traditionnelles
  • etc. 

8.  La qualité de vie au bureau (QVT)

Prendre soin de ses employés fait partie du rôle du gestionnaire. L’idée première est de réduire le stress, les facteurs de pénibilité et de diminuer l’absentéisme. 

L’aménagement de l’espace de travail (en présentiel ou en ligne), par exemple, est un véritable enjeu. C’est un élément déterminant pour le bien-être au travail. 

Préconisez un environnement coloré, épuré, calme, végétalisé, aéré et ergonomique pour vos précieuses ressources. Un petit budget par employé peut même être prévu à cet effet.

Facilitez-leur la vie en leur offrant des rabais sur des aspects logistiques (comme le transport, les repas) et sur des aspects qui concernent la santé (comme le gym, le yoga, le spa, etc.).

Cela peut diminuer considérablement votre gestion des congés maladie.

9. Les journées de congé mobile ou de vacances

Finalement, la cerise sur le sundae: les congés mobiles ou les journées de vacances supplémentaires. Permettez à vos employés de recharger leurs batteries et de revenir en force au travail sans stress financier. 

Parce que le fait d’avoir des employés en santé, physiquement et psychologiquement, joue un rôle incontestable sur la mobilisation que vous souhaitez instaurer.

Conclusion

Bref, la mobilisation de vos employés va de pair avec une réelle reconnaissance de votre part. Appréciez leur travail au quotidien et créez des occasions pour vous rassembler. 

Inspirez-vous des plus grands, tout en restant éthique et fidèle à vos valeurs. La transparence et la communication sont vos meilleurs alliés. 

Les spécialistes de Go RH sont des experts en marque employeur et en mobilisation. Prenez rendez-vous avec eux pour vous aider à monter votre plan d’action.

L’équipe de Go RH

1. Ariely, D., Payoff – The Hidden Logic That Shapes our Motivations, New York, Simon & Schuster/TED, 2016, 128 pages.

Abonnez-vous à l’infolettre

S’inscrire

Québec 7065, boul. Henri-Bourassa
G1H 3E2
Itinéraire

Montréal 7675, boul. Saint-Laurent, bureau 200
H2R 1W9
Itinéraire

Sherbrooke 805, rue Galt ouest
J1H 1Z1
Itinéraire

Alma 469, rue Sacré-Coeur Ouest
G8B 1M4
Itinéraire

Rivière-du-Loup 106, rue Lafontaine
G5H 3A1
Itinéraire

Paris (France) 152, ave Malakoff
75016
Itinéraire

© 2023 Go RH. Tous droits réservés